7/8 Société. Les collectivités au soutien des athlètes de hauts niveaux

En 2016, un reportage de « Complément d’enquête », magazine de France 2, révélait que près de la moitié des sportifs partant aux Jeux Olympiques de Rio vivaient avec moins de 500€ par mois. Des athlètes non rémunérés par leur fédération et pourtant pourvoyeurs de résultats, voire de médailles. Une loi en 2015 leur a donné un statut juridique et des collectivités les soutiennent financièrement. Pourquoi cet engagement ? On en parle avec nos invités.

– Laurent Mazaury : Vice-président délégué aux sports – Saint-Quentin-en-Yvelines
– Dominique Modeste : Maire adjoint délégué aux sports – Plaisir
– Lionel Wastl : Maire – Andrésy


En 2016, un reportage de « Complément d’enquête », magazine de France 2, révélait que près de la moitié des sportifs partant aux Jeux Olympiques de Rio vivaient avec moins de 500€ par mois. Des athlètes non rémunérés par leur fédération et pourtant pourvoyeurs de résultats, voire de médailles. Une loi en 2015 leur a donné un statut juridique et des collectivités les soutiennent financièrement. Pourquoi cet engagement ? On en parle avec nos invités.

– Laurent Mazaury : Vice-président délégué aux sports – Saint-Quentin-en-Yvelines
– Dominique Modeste : Maire adjoint délégué aux sports – Plaisir
– Lionel Wastl : Maire – Andrésy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU