innovation-une-machine-solaire-pour-traiter-leau-a-lise

Innovation : une machine solaire pour traiter l’eau à l’ISE

Mélanie Poquet s’intéresse aujourd’hui au projet de plusieurs étudiants de l’Institut Supérieur de l’Environnement (ISE). Cinq élèves de 4è année ont conçu une machine pour rendre l’eau potable.

« Autonome en énergie »

Destinée à un usage individuel, la machine produit 80 litres d’eau potable par heure. Neuf mois ont été nécessaires à sa conception, de la phase de recherche à sa création. « Elle peut aussi bien être adaptée à l’eau de rivière qu’à l’eau de pluie. C’est une machine autonome en énergie grâce à son panneau solaire » explique Amandine Templier, la présidente de l’association à l’origine du projet (Global Water Project).

La machine des étudiants de l’ISE va être présentée dans le cadre d’une bourse : la Total Campus. Pour ce concours, ils ont élaboré leur propre filtre.

Un intérêt humanitaire

A court terme, les élèves souhaitent insonoriser la machine et la miniaturiser au maximum pour gagner de la place. A moyen terme, leur machine pour rendre l’eau potable aura un rôle humanitaire à jouer, notamment à Haïti. Marqués par le séisme qui a touché le pays en 2010, les étudiants de l’ISE aimeraient voir leur projet installé d’ici 2016 dans une école haïtienne.

Les étudiants de l’ISE vont prochainement déposer le brevet de leur invention et faire des demandes d’accréditations pour concrétiser leurs désirs. Pour l’instant le fonctionnement de la machine reste encore top secret. Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU