rencontres-de-la-securite-lutte-contre-les-violences-conjugales

Rencontres de la sécurité : lutte contre les violences conjugales

Une réunion sur les violences conjugales faites aux femmes a été organisée ce matin à Trappes. Malgré une meilleure prise en charge et orientation des victimes grâce au pôle psycho-social de Trappes, le nombre de plaintes pour violences conjugales continue d’augmenter. Serge Morvan, préfet des Yvelines, donne des chiffres inquiétants : « Sur le pôle psycho-social de Trappes on est passé en six ans de 200 rendez-vous annuels à 1500 ».

Libérer la parole des femmes

Créé il y a six ans, ce service implanté au sein du commissariat permet une prise en charge immédiate des victimes. L’objectif : libérer la parole des femmes souvent réticentes à l’idée de parler de leur situation. « La victime arrive un peu plus confiante devant nous et elle est prête à aller au bout des démarches et de la décision que va prendre le parquet » explique le Capitaine Anne Dupont, chargée du groupe de la protection de la famille et mineurs-sureté.

Ces démarches n’aboutissent toutefois pas toujours, certaines victimes de violences conjugales préfèrent retirer leur plainte. Le pôle psycho-social de Trappes est pour l’instant le seul dans le département des Yvelines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU