Secours Populaire : un congrès et des projets

Samedi dernier se tenait le congrès du Secours Populaire à Versailles. Tous les deux ans, les délégués départementaux de l’association caritative se réunissent pour établir un rapport financier et définir les axes prioritaires pour les années à venir. L’antenne yvelinoise a constaté un bilan mitigé sur ces quatre dernières années.

Des augmentations inquiétantes

Chaque année, 5 à 10% de personnes supplémentaires passent les portes du Secours Populaire pour chercher du soutien. En plus de cette hausse inquiétante du nombre de bénéficiaires, les services ont aussi enregistré une augmentation des bénévoles et des donateurs. L’association doit aussi faire face à un manque de locaux, notamment aux Mureaux, à Houilles, Sartrouville ou encore Montaison.

Lors de ce congrès, plusieurs difficultés ont été abordées, entre autres l’accroissement du nombre de personnes âgées bénéficiaires et l’aide apportée aux personnes hébergées à l’hôtel. « Il est difficile de s’organiser puisqu’il faut qu’elles sachent comment fonctionnent les institutions en France, comment elles peuvent les aider. Il y a une problématique de maîtrise du Français pour beaucoup d’entre eux et une très grande précarité » s’inquiète Pascal Rodier, président du Secours Populaire des Yvelines.

Présente en Ethiopie, au Niger et au Mali, l’antenne yvelinoise du Secours Populaire prévoit de consolider son aide apportée au continent africain. Autre projet en développement : laisser plus de place aux jeunes au sein de l’association et renforcer sa présence en milieu scolaire. Le Secours Populaire français est présent à l’international, il intervient dans plus de 70 pays à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU