Social : les salariés de l’industriel G.E.A. en grève

Lundi après-midi, une centaine de salariés du groupe industriel allemand GEA se sont rassemblés sur leur site de Montigny-Le-Bretonneux pour faire grève. La cause : un plan de restructuration qui prévoit la suppression de trente emplois.

Une décision injustifiée pour les travailleurs

La société spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements industriels met en péril les salariés qui ne savent plus quoi penser, explique Jean-Christophe Talibart, représentant de section syndicale CGT. Il ajoute : « C’est très mal vécu par les collègues, on est désorganisés par des départs déjà existants, annoncés ou à venir. Ça créé de l’angoisse ».

Avec un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros, les employés estiment que GEA n’a pas besoin de revoir sa masse salariale à la baisse. C’est la première fois que le site de Montigny-Le-Bretonneux se met en grève depuis sa création en 1996. « Il n’a jamais connu de mouvement sociaux à ma connaissance, le groupe GEA se porte très bien au niveau mondial, on n’avait pas de raisons d’être inquiets » témoigne Godeleine Poit, dans l’entreprise depuis 2008.

D’autres actions sont prévues durant le mois de septembre. Les dirigeants de GEA ont accepté de rencontrer les représentants des salariés dès le 17. Ils ne souhaitent pas s’exprimer publiquement avant cette date.

TV78 a été créée en 1992, dans le cadre du “plan câble”. Elle est conventionnée depuis sa création par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA). Installée à Saint-Quentin-en-Yvelines, TV78 a pour mission d’informer ses téléspectateurs sur la vie de leur territoire à travers un journal quotidien et des émissions thématiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU