confinement

Yvelines | Les événements marquants dans les Yvelines d’octobre à décembre 2020

Yvelines | Les événements marquants dans les Yvelines d’octobre à décembre 2020

Retour sur cette fin d’année 2020. Les Yvelinois en deuil après l’attentat de Samuel Paty, se sont rassemblés pour lui rendre hommage. Le second confinement a été annoncé, entrainant la fermeture des commerces non-essentiels. Cela n’a pas empêché les Yvelinois de préparer les fêtes, mais également d’accueillir en toute fin d’année une campagne de vaccination dans un EHPAD.

Paris-Saclay TV – Novembre/Décembre 2020

Paris-Saclay TV – Novembre/Décembre 2020

Dans ce numéro, nous irons à la rencontre des commerces qui font vivre le territoire en ces temps de pandémie. Puis nous découvrirons une nouvelle épicerie qui favorise le circuit court : La Miam Locale. Ensuite la société Scale-1 Portal nous proposera des solutions numériques de réalité virtuelle. Enfin, nous prendrons un bol d’air frais avec une balade à la découverte de la biodiversité du territoire.
Bon numéro à tous !

Yvelines | Un chiffre d’affaires en berne pour les hôtels yvelinois

Yvelines | Un chiffre d’affaires en berne pour les hôtels yvelinois

L’hôtellerie n’est pas concernée par les fermetures administratives. Mais les confinements successifs et la mise en place du télétravail, la fréquentation des établissements a fortement baissé. Certains professionnels ont choisi de fermer leur structure en novembre, d’autres ont choisi de continuer leur activité. Exemple avec deux sites à Montigny-le-Bretonneux et Saint-Lambert-de-Bois.

Yvelines | L’Urban Jump en grande difficulté avec le deuxième confinement

Yvelines | L’Urban Jump en grande difficulté avec le deuxième confinement

Jusqu’à 80% de baisse du chiffre d’affaires pour certaines structures. C’est ce qu’annonce le SPACE, association professionnelle représentant les espaces de loisirs indoor. Le secteur qui regroupe 2 000 entreprises est en grande difficulté avec le deuxième confinement. A Maurepas, l’Urban Jump a dû refermer ses portes. Une situation difficile pour les propriétaires.

Yvelines | Premier week-end de réouverture pour les commerçants !

Yvelines | Premier week-end de réouverture pour les commerçants !

Les commerces considérés comme « non-essentiels » ont rouvert ce week-end. À l’approche des fêtes de fin d’année, les clients étaient nombreux à venir redécouvrir les boutiques. Les commerçants se sont organisés pour être fin prêts. Exemple avec le centre commercial One Nation Paris aux Clayes-sous-Bois pour ce premier week-end de réouverture.

PAF – Patrice Carmouze and Friends – 23 novembre 2020

PAF – Patrice Carmouze and Friends – 23 novembre 2020

Cette émission fait l’état des lieux du confinement. Comment la France s’en sort-elle ?
Invités :
Avec Frank IDELOT, restaurateur La Ruche à Gambais et La Table de Cybèle à Boulogne
Anne-Charlène Bezzina-Duclercq, maître de conférences à l’université de Rouen et à Sciences Po
Florence Mercardé-Choquet, avocate
Jean-Charles Lajouanie, éditeur

SQY Mag : SQY à l’heure du reconfinement

SQY Mag : SQY à l’heure du reconfinement

La France vit son deuxième confinement depuis le 29 octobre. Saint-Quentin-en-Yvelines poursuit les mesures de soutien mises en place dès mars dernier à travers notamment le rôle de l’Institut de promotion de la Santé. L’agglomération reste aussi à l’écoute des entreprises et des commerçants. Les services publics s’adaptent également. Saint-Quentin-en-Yvelines à l’heure du reconfinement ? On fait le point.

Yvelines | Avec le confinement, les acteurs culturels doivent-ils se réinventer ?

Yvelines | Avec le confinement, les acteurs culturels doivent-ils se réinventer ?

La compagnie “Tisseurs de Songes”, comme beaucoup d’autres, est impactée par ce deuxième confinement. Les artistes étaient en résidence de création pour un spectacle prévu en décembre. Le lieu ayant fermé à cause du confinement, ils se retrouvent à l’arrêt malgré l’autorisation du gouvernement de poursuivre la préparation des spectacles. Quel est leur ressenti sur ce deuxième confinement ? Doivent-ils se réinventer ? Justine Brasier a recueilli le témoignage de Kénan Desaldeleer, directeur artistique de la compagnie.

MENU