Renault

SQY Mag : L’innovation

SQY Mag : L’innovation

La crise sanitaire n’a pas freiné les envies d’innovation sur Saint-Quentin-en-Yvelines. 5 grandes entreprises du territoire s’allient pour inventer la mobilité de demain à travers la Software République. Nous avons aussi rencontrés des dirigeants de start-ups, soutenus par le territoire, et mis à l’honneur du Spring 50 de Paris-Saclay. Enfin, la 5G arrive sur Saint-Quentin-en-Yvelines en vue des Jeux Olympiques 2024. On fait le tour des innovations saint-quentinoises.

Yvelines | La “Software République”, un programme d’open innovation dédié à la mobilité

Yvelines | La “Software République”, un programme d’open innovation dédié à la mobilité

La “Software République” est un programme industriel à l’initiative de Renault, en collaboration avec Atos, Dassault Systèmes, ST Microelectronics et Thales. Cette collaboration d’open innovation vise à concevoir les solutions et les services de mobilité de demain. Le QG de la “Software République” sera installé dans le bâtiment Odyssée au Technocentre Renault de Guyancourt. Les explications de François Dossa, responsable de ce programme pour le Groupe Renault.

Yvelines | La “Software République”, une collaboration pour la mobilité de demain

Yvelines | La “Software République”, une collaboration pour la mobilité de demain

La Software République rassemble Renault, Atos, Dassault Systèmes, ST Microelectronics et de Thales. Cette démarche d’open innovation va permettre de mettre en commun l’expertise de chacun dans l’automobile, la cybersécurité, les composants électroniques et le numérique. Objectif : développer les solutions et les services de mobilité de demain. Les détails de cette initiative industrielle inédite avec François Dossa du Groupe Renault et Pierre Barnabé d’Atos.

Yvelines | La place de l’automobile dans les Yvelines

Yvelines | La place de l’automobile dans les Yvelines

Le secteur automobile est très important dans les Yvelines. Ce sont 15% des salariés de France de la filière qui sont rassemblés dans les différents établissements Yvelinois. Parmi les plus importants on retrouve le technocentre Renault de Guyancourt, l’usine de production Renault de Flins-Aubergenville ou encore le centre PSA de Vélizy-Villacoublay.

La nouvelle directrice fait le bilan de ses premiers mois au Technocentre

La nouvelle directrice fait le bilan de ses premiers mois au Technocentre

Elle a pris officiellement ses fonctions le 1er avril 2020, Hélène Tavier est la nouvelle directrice des établissements d’ingénierie du groupe Renault en Île-de-France. Elle remplace Philippe Brismontier parti à la retraite. Dans ce cadre-là, elle est à la tête du Technocentre Renault de Guyancourt. Gestion de la crise sanitaire, du dossier de rénovation du site ou encore les défis de l’automobile de demain, elle revient sur l’ensemble de ces sujets d’actualité pour le site de RetD saint-quentinois.

Yvelines | Le plan d’économies de Renault impacte le technocentre de Guyancourt

Yvelines | Le plan d’économies de Renault impacte le technocentre de Guyancourt

Le groupe Renault a présenté le vendredi 29 mai son plan d’économies sur trois ans. Une réduction des coûts de 2 milliards d’euros dans les activités d’ingénierie, de production et les fonctions support. Près de 4600 postes vont être supprimés en France. Concerné par ce programme le technocentre Renault de Guyancourt, qui restera un site de recherche et développement stratégique pour le groupe.

Yvelines | Le plan d’économies de Renault impacte les trois sites yvelinois

Yvelines | Le plan d’économies de Renault impacte les trois sites yvelinois

Le groupe Renault a présenté ce vendredi 29 mai son plan d’économies sur 3 ans. Une réduction des coûts de 2 milliards d’euros dans les activités d’ingénierie, de production et des fonctions supports. Près de 4600 postes vont être supprimés en France. Dans les Yvelines, les trois sites du constructeur automobile sont concernés par ce programme et pourraient participer à l’organisation d’un pôle innovation de Renault en Île-de-France.

Yvelines | Le Technocentre de Guyancourt engagé dans l’effort de guerre sanitaire

Yvelines | Le Technocentre de Guyancourt engagé dans l’effort de guerre sanitaire

Depuis le début de la crise sanitaire et l’allocution du président de la République Emmanuel Macron, le Groupe Renault s’organise pour répondre aux besoins en matériel médical. Plusieurs projets sont engagés : la production de visières pour le personnel soignant et la participation à la conception de respirateurs. Le technocentre de Guyancourt participe activement à ces deux missions.

Yvelines | Odyssée, le futur bâtiment en bois du Technocentre Renault de Guyancourt

Yvelines | Odyssée, le futur bâtiment en bois du Technocentre Renault de Guyancourt

Odyssée, c’est le nom d’un nouveau bâtiment du Technocentre Renault de Guyancourt. Un chantier actuellement en cours débuté cet été. Ce projet s’inscrit dans le programme de rénovation du site du groupe au Losange. Une visite était organisée mercredi 27 novembre pour découvrir les premiers pas du chantier.

Yvelines | Guyancourt : Les activités de l’Alliance Renault-Nissan au Technocentre

Yvelines | Guyancourt : Les activités de l’Alliance Renault-Nissan au Technocentre

Ll’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi reste le numéro mondial de l’automobile, avec 10,76 millions de véhicules vendus en 2018. Cette alliance une construction de l’ex-PDG de Renault Carlos Ghosn arrêté au Japon en novembre 2018. Depuis la question de l’évolution de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi se pose. Mais quelle est la situation actuelle notamment au Technocentre Renault de Guyancourt. Quelles sont les activités en relation avec l’Alliance sur le site yvelinois ? Éléments de réponse dans ce reportage.

MENU