Transports : La CASQY chez Renault pour la semaine de la mobilité

Chaque jour, plus de 10 000 salariés se rendent au technocentre Renault à Guyancourt, 80% d’entre eux utilisent leur voiture individuelle. Dans le cadre de la semaine de la mobilité européenne, la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (CASQY) se rend dans les plus grosses entreprises de l’agglomération pour communiquer sur les trajets domicile-travail. Au technocentre de Renault, c’est la troisième fois qu’on accueille l’initiative.

Un forum pour repenser le transport

Les lignes de bus SQY et Albatran étaient présentes au forum, disponibles pour répondre aux questions des salariés. Pour Christian Surroque, Pilote du Plan déplacement entreprise en Ile de France, il s’agit de faire évoluer les mentalités : « A nous de promouvoir et de mettre en place des conditions favorables pour que les gens puissent utiliser un autre mode de déplacement ».

La start-up Wayz Up lancée en début d’année 2014 était là pour présenter son application de covoiturage. Déjà 1200 inscrits au compteur, essentiellement à Saint-Quentin-en-Yvelines, dont 800 au technocentre Renault. Pour son fondateur Julien Honnart, c’est une « vraie alternative aux transports en communs et à la voiture individuelle ». Au technocentre, on remarque que les comportements sont en train d’évoluer : « En 1998 les garages à vélo étaient beaucoup plus petits, je pense que les mentalités changent oui » estime Lilian Richier, salarié chez Renault.

Dans les prochains jours, la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines interviendra également chez Thalès, Airbus, et la Snecma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU