Une Yvelinoise parmi les 150 membres de la convention citoyenne pour le climat

Les 150 citoyens tirés au sort pour proposer des mesures de lutte contre le réchauffement climatique ont voté ce week-end. Emmanuel Macron avait décidé d’organiser un exercice de démocratie participative inédit en France après la crise des « gilets jaunes », déclenchée par l’annonce d’une taxe carbone sur les carburants. Interview avec Agny Kpata, l’une des membres de la convention citoyenne pour le climat, habitante de Saint-Quentin-en-Yvelines

Les 150 citoyens tirés au sort pour proposer des mesures de lutte contre le réchauffement climatique ont voté ce week-end. Emmanuel Macron avait décidé d’organiser un exercice de démocratie participative inédit en France après la crise des « gilets jaunes », déclenchée par l’annonce d’une taxe carbone sur les carburants. Interview avec Agny Kpata, l’une des membres de la convention citoyenne pour le climat, habitante de Saint-Quentin-en-Yvelines

1 thought on “Une Yvelinoise parmi les 150 membres de la convention citoyenne pour le climat

  1. Le thème de la convention citoyenne pour le climat était : Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % d’ici 2030, dans un esprit de justice sociale ?

    En posant la mauvaise question on obtient rarement la bonne réponse ….

    Le dérèglement climatique est bien réel mais on prend des conséquences pour des causes et on oublie l’essentiel : le rôle du cycle de l’eau !

    ce n’est pas le dérèglement climatique qui perturbe le cycle de l’eau mais l’absence d’évaporation l’été sur les continents ( et donc l’absence de végétation) qui dérègle le climat !

    https://www.mediaterre.org/actu,20200810121408,1.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU