versailles-antonio-de-la-gandara-sous-toutes-ses-facettes-au-musee-lambinet

Versailles : Antonio de La Gandara sous toutes ses facettes au musée Lambinet

Mort accidentellement en 1917, Antonio de la Gandara était un ami de Versailles. Celui qui fréquentait les salons mondains de la capitale trouvait dans la cité royale sérénité et inspiration. Le Musée Lambinet lui consacre sa première rétrospective.


Mort accidentellement en 1917, Antonio de la Gandara était un ami de Versailles. Celui qui fréquentait les salons mondains de la capitale trouvait dans la cité royale sérénité et inspiration. Le Musée Lambinet lui consacre sa première rétrospective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU