VYP – Jacques Fournier

VYP


A l’occasion des 10 ans de la maison de poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines, Patrice Carmouze rencontre son Directeur Jacques Fournier.

1 thought on “VYP – Jacques Fournier

  1. Bravo, Jacques ! Tu parles bien, avec coeur, énergie, justesse de ce qui nous fait vivre : la poésie, la peinture, l’art, la création qui nous tient debout, “froissés, contrecollés”, tous ensemble, autant de compagnons, de relations, de liens qui nous unissent. Non, surtout pas de forme figée, mais une forme-voix, indissociable du souffle qui la porte. Oui, une langue qui s’invente, d’accord, mais sans se regarder dans le miroir, sans complaisance pour elle-même. Une langue en mouvement qui donne à voir, qui ouvre d’autres regards, pour voir autrement. Une fulgurance, oui, mais pour dire le monde qui entre en nous et qui ressort à un moment où on ne s’y attend pas forcément. Oui, c’est comme ça, comme un petit miracle qu’il faut accompagner; Non, “rien de pythique” là-dedans comme l’écrivait Saint-John Perse, de l’humain, du simplement humain, dans toute sa chair, son humilité, son histoire, sa conscience, son questionnement. C’est pourquoi la poésie, c’est nous mais en meilleur que nous. Je crois qu’elle nous sauve.

    Amitiés de ma Bretagne, de la poésie qui respire tous les vents de la planète.

    Marilyse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU