Yvelines | Hausse des signalements pour violences conjugales durant le confinement

La plateforme de signalement des violences sexistes et sexuelles située à Guyancourt a vu son activité s’intensifier pendant le confinement. L’affluence a augmenté de 30% dès la deuxième semaine du confinement. Pour cela l’équipe a accueilli cinq agents en renforts dont Fabienne Boulard, major de police à qui nous avons posé trois questions.


La plateforme de signalement des violences sexistes et sexuelles située à Guyancourt a vu son activité s’intensifier pendant le confinement. L’affluence a augmenté de 30% dès la deuxième semaine du confinement. Pour cela l’équipe a accueilli cinq agents en renforts dont Fabienne Boulard, major de police à qui nous avons posé trois questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU