Yvelines | Interview express : ils s’estiment “oubliés” du Ségur de la santé

Cette mobilisationmardi 8 décembre à Chevreuse. Une partie du personnel de l’Hôpital gérontologique situé dans la commune s’est rassemblée pendant une heure devant l’établissement. Ces professionnels du secteur médico-social dénoncent leur exclusion du Ségur de la Santé. L’objectif pour le gouvernement était de revaloriser les personnels hospitaliers et de EHPAD publics, fortement engagés dans la crise sanitaire. Les personnes mobilisées demandent à pouvoir bénéficier de l’augmentation de 183 euros prévu par le Ségur. Interview d’Aurélie Lucas, secrétaire de section CFDT à l’Hôpital gérontologique de Chevreuse.


Cette mobilisationmardi 8 décembre à Chevreuse. Une partie du personnel de l’Hôpital gérontologique situé dans la commune s’est rassemblée pendant une heure devant l’établissement. Ces professionnels du secteur médico-social dénoncent leur exclusion du Ségur de la Santé. L’objectif pour le gouvernement était de revaloriser les personnels hospitaliers et de EHPAD publics, fortement engagés dans la crise sanitaire. Les personnes mobilisées demandent à pouvoir bénéficier de l’augmentation de 183 euros prévu par le Ségur. Interview d’Aurélie Lucas, secrétaire de section CFDT à l’Hôpital gérontologique de Chevreuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU