Yvelines | Marie-Aimée de Rohan, la rebelle de Chevreuse

Considérée comme l’une des plus belles femmes de son époque, Marie-Aimée de Rohan, la duchesse de Chevreuse, savait user de cet atout dans des stratégies politiques. Frondeuse de la première heure Louis XIII la qualifiait de ” diable ” sur son lit de mort. Portrait d’une femme rebelle du XVIIème siècle par Marylène Iapichino.


Considérée comme l’une des plus belles femmes de son époque, Marie-Aimée de Rohan, la duchesse de Chevreuse, savait user de cet atout dans des stratégies politiques. Frondeuse de la première heure Louis XIII la qualifiait de ” diable ” sur son lit de mort. Portrait d’une femme rebelle du XVIIème siècle par Marylène Iapichino.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU